• Hey les amis !!! happy Ok c'est le début de semaine, mais ce n'est pas une raison pour se morfondre... parce que je viens à votre secours avec un plat qui vous mettra un bon coup d'fouet : le Bibim Guksu !

    A la base, il s'agit d'un plat coréen de nouilles en sauce aigre-douce piquante qui se déguste froid... mais j'ai choisi de le servir chaud pour ma part. ^^ Et c'était succulent ainsi ! Mais rien de vous empêche BIEN ENTENDU de le déguster froid, surtout avec la chaleur de l'été (quoique qu'en Suisse, le mot "chaleur" reste subjectif... no)

    Les garnitures (viande, légumes, etc.) que j'ai utilisées peuvent être remplacées par toutes autres qui vous feraient plaisir, vous adaptez ce plat comme vous le souhaitez ! yes Je précise cependant que les nouilles traditionnellement préconisées pour cette recette sont les nouilles de sarrasin Sôba ou les nouilles de blé (que j'ai changées par des nouilles de riz).
    Toutefois les ingrédients principaux de la sauce doivent être respectés... sans Gochujang, ce n'est pas la même chose !!! oh Par contre vous avez le droit d'adapter la quantité de cette pâte de piment coréenne à votre goût car... elle ARRACHE ! winktongue
    Ensuite, concernant les autres ingrédients de la sauce :

    - le miel peut être remplacé par du sirop de riz (traditionnel coréen), d'érable, de maïs, d'agave, etc.
    - la pomme serait idéalement substituable par de la poire asiatique Nashi (en vente à la Migros).

    Enfin, je vous incite vivement à tester ce plat, surtout ceux qui aiment manger épicé et faire voyager leurs papilles en Asie wink2
    Et... BONNE SEMAINE à tous !!!!

    Nana~

     

    BIBIM GUKSU - Nouilles sautées en sauce aigre-douce piquante au Gochujang, pomme, miel, Xylitol, huile de sésame, vinaigre de pomme & soja avec garnitures

    BIBIM GUKSU - Nouilles sautées en sauce aigre-douce piquante au Gochujang, pomme, miel, Xylitol, huile de sésame, vinaigre de pomme & soja avec garnitures

    BIBIM GUKSU - Nouilles sautées en sauce aigre-douce piquante au Gochujang, pomme, miel, Xylitol, huile de sésame, vinaigre de pomme & soja avec garnitures

     

    Ingrédients  (1 pers) :

     

    La sauce :

    - 1/2 gousse d'ail (écrasée)

    - 10g de Gochujang (pâte de piment fermentée coréenne)

    - 10g de pomme crue pelée* (coupées en tout petits dés & cuite au micro-ondes dans un peu d'eau)

    - 10g de miel (ou sirop de riz, d'érable, d'agave, etc.)

    - 10g de Xylitol (ou tout autre sucrant granulé)

    - 1 c. à s. (15ml) de vinaigre de pomme

    - 1/2 c. à s. (8ml) de soja clair

    - 5-6g d'huile de sésame

     

    *Mieux : poire Nashi

     

    Les nouilles & garnitures :

    - 55g de nouilles fines au choix (ici : nouilles de tapioca ; ou nouilles de riz, de blé, Sôba, etc.)

    - 120-150g de viande hachée (ici : steak haché de bœuf Country's Best ALDI)

    - 20g de fruit (ici :  pêche)

    - 30g de carotte (coupées en fine julienne)

    - 30g d'oignon (coupé en lamelles)

    - 20g de poivron (coupé en fine julienne)

    - Vert d'oignon spring (coupé en julienne ; au goût)

    - 10g de graines de sésame toastées à sec (ici : blanc & noir)

     

    Préparation :

     

    La sauce :

     

    1.  Dans un petit mixeur, place la pomme cuite, le Gochujang, le miel, l'ail et le vinaigre.

    Mixe le tout.

    2.  Verse la préparation dans un petit verre. Ajoutes-y le Xylitol, le soja et l'huile de sésame.

    Mélange.

    3.  Fais chauffer le tout au micro-ondes à faible puissance jusqu'à ce que le mélange bout.

    4.  Mélange encore et laisse reposer 1-2h.

     

    Les nouilles & garnitures :

     

    1.  Dans une poêle anti-adhésive, fais rôtir la viande hachée jusqu'à ce qu'elle soit bien dorée.

    Notes :

    - Pas besoin d'ajouter de matière grasse si la viande en contient déjà.

    - Si comme moi tu utilises du steak haché, émiette-le d'abord dans la poêle.

    2.  Pendant ce temps, découpe les légumes et la pêche. Réserve-les sur une assiette.

    3.  Mets les nouilles à cuire selon les instructions du paquet. Egouttes-les et passe-les bien

    sous l'eau froide (pour stopper la cuisson et retirer l'amidon).

    ATTENTION : les nouilles doivent être AL DENTE, car elles continueront de cuire dans la poêle !

    4.  Pendant que les nouilles cuisent, débarrasse la viande sur une autre assiette et verse

    l'oignon, les carottes et le poivron dans la même poêle (encore huileuse de la cuisson de la viande). Fais-les revenir un peu.

    5.  Ajoute ensuite l'oignon spring et fais rôtir le tout.

    6.  Lorsque les légumes sont prêts, remets la viande dans la poêle avec les 2/3 du sésame rôti.

    Mélange.

    7.  Place les nouilles par-dessus et laisse chauffer un peu.

    8.  Remue la sauce et verse-la sur les nouilles. Mélange bien à l'aide d'une spatule ou de

    baguettes.

    BIBIM GUKSU - Nouilles sautées en sauce aigre-douce piquante au Gochujang, pomme, miel, Xylitol, huile de sésame, vinaigre de pomme & soja avec garnitures

    BIBIM GUKSU - Nouilles sautées en sauce aigre-douce piquante au Gochujang, pomme, miel, Xylitol, huile de sésame, vinaigre de pomme & soja avec garnitures

    9.  Verse le tout dans ton bol favori. Parsème avec le reste de sésame et un filet de jus de citron. Régale-toi ! Mais attention... c'est HOT !!! ohwinktongue
     

    BIBIM GUKSU - Nouilles sautées en sauce aigre-douce piquante au Gochujang, pomme, miel, Xylitol, huile de sésame, vinaigre de pomme & soja avec garnitures


    votre commentaire
  •  

    Bonsoir cher aminautes !

     

    Il n'y a pas longtemps, nous avons décidé de manger encore une fois un bon Bibimbap, mas cette fois, garni de bon boeuf BBQ coréen, nous avons nommé le très célèbre Boeuf Bulgogi !

    Nous mourions d'envie de tester cette recette ! Il s'agit d'une bonne viande de boeuf bien tendre marinée puis grillée normalement au BBQ... mais nous, nous l'avons fait à la poêle... pas mauvais non plus ! winktongue Un bon boeuf grillé et caramélisé à la fois. Miam ! Savoureux !

    A vous de choisir comment l'accompagner : nouilles, riz blanc, etc. Nous l'avons servi comme garniture d'un copieux Bibimbap avec différents toppings (concombre, Do Chua, tomates cerises) et la fameuse sauce Bibim dont nous avons donné la recette dans un post spécifique sur le Bibimbap.

     

    BOEUF BULGOGI pour Bibimbap ! - Boeuf BBQ coréen à la poêle

    BOEUF BULGOGI pour Bibimbap ! - Boeuf BBQ coréen à la poêle

     

    Ingrédients (1 pers) :

     

    150g d'une pièce de boeuf tendre (bavette d'Aloyau pour nous)

     

    La marinade : 

     

    -  1 c. à s. de sauce soja

    -  1/2 bonne c. à s. de sucre brun

    -  1/2 bonne c. à s. de miel (ou mélasse)

    -  1/2 bonne c. à s. de Mirin (ou vin de riz coréen)

    -  1/2 c. à s. d'huile de sésame grillé

    -  1/2 c. à c. d'ail haché

    -  1/2 c. à c. de graines de sésame grillées

    -  1/2 c. à s. d'oignons verts ciselés

    -  1/2 bonne c. à s. de purée de poire Nashi (ou kiwi, pomme)

     

    Préparation : 

     

    LA VEILLE, la marinade : 

     

    1.  Couper la viande en fines tranches pas trop larges. Nous l'avons coupée à

         moitié congelée, car il est plus facile de faire des tranches très fines. Placer

         les morceaux dans un sac Ziplock.

    2.  Mélanger tous les ingrédients de la marinade et la verser dans le sac Ziplock

         avec la viande. Malaxer le tout comme il faut pour bien faire pénétrer les

         saveurs.

    3.  Laisser reposer au réfrigérateur pendant 1 nuit (ou minimum 2h si vous n'y avez

          pas pensé)

    Note : La purée de fruit va servir à attendrir la viande par son acidité.

     

    LE LENDEMAIN, la cuisson : 

     

    4.  Faire chauffer une poêle assez large et légèrement huilée sur feu VIF. Sauter

         le boeuf mariné par portions (sinon, cela fera du jus et le boeuf ne va pas griller et

          caraméliser). Laisser bien colorer et caraméliser pendant quelques minutes.

    Note : Votre poêle doit vraiment être bien chaude si vous ne voulez pas du

                 boeuf trop cuit et dur ! Il doit rester le moins longtemps possible dans la

                 poêle ! 

    5.  Servir bien chaud avec les accompagnements de votre choix !cool


    votre commentaire
  •  

     

    Bonjour cher aminautes !

    Aujourd'hui, nous vous proposons ne recette d'inspiration japano-coréenne... et oui ! Puisqu'il s'agit d'un Donburi au porc préparé selon une recette coréenne !

    En somme, rien de bien compliqué, mais un peu de changement au menu ^^

    Alors... à vous fourneaux !

     

    DONBURI DE PORC à LA CORÉENE - Bol de riz surmonté de porc sauté au Gochujang

     

    Ingrédients (1 pers) : 

     

    Le porc mariné :

    -  150g de filet mignon ou poitrine de porc (au goût : nous filet mignon)

    -  Un peu de Nuoc Mam

    -  Un peu de Sake (ou vin blanc)

    -  Une pointe de bicarbonate

     

    La sauce :

    -  1/2 c. à s. de Gochujang

    -  1/2 c. à s. de sauce soja claire

    -  1 c. à s. de Sake

    -  10g de sucre brun ou 15g  de miel

    -  1/2 c. à c. d'ail râpé

    -  1/2 c. à s. d'eau

     

    Autre :

    -  1 c. à c. d'huile de sésame

    -  ~1/4 oignon coupé en lamelles grossières

    -  Du Katakuriko ou maïzena (pour enrober le porc avant cuisson ; nous l'avions omis)

    -  Du sésame grillé (pour parsemer en finition)

    -  Des oignons de printemps émincés (pour parsemer en finition)

    -  Un bol de riz blanc (riz japonais ou riz thaï parfumé au jasmin)

    -  Un portion de légumes (salade, légumes sautés, etc.)

     

    Préparation : 

     

    Le porc mariné : LA VEILLE

     

    1.  Couper la viande en tranches les plus fines possible (plus facile si elle est à moitié

          congelée).

    2.  Placer la viande dans un sac Ziplok avec tous les ingrédients de la marinade.

         Malaxer la préparation pour bien incorporer, fermer hermétiquement et

         placer au réfrigérateur toute une nuit.

     

    La sauce & le plat : LE LENDEMAIN 

     

    3.  Dans une petite tasse, mélanger tous les ingrédients de la sauce, réserver.

         Penser également à préparer les accompagnements et le riz (nous l'avons fait

          cuire avec du bouillon Shiitake & carottes sautés)

    4.  Faire chauffer l'huile de sésame dans une poêle. Lorsqu'elle est chaude,

         ajouter les oignons et les faire revenir un peu avant de les débarrasser.

         Réserver.

    5.  Sortir le porc du réfrigérateur et passer les lamelles de viande dans le

         Katakuriko. Attention  ce que ce soit uniforme sur toutes les tranches !

    6.  Rajouter un petit peu d'huile dans la même poêle que les oignons, si vous

         trouvez qu'il m'en reste pas assez, puis faire sauter le porc jusqu'à ce qu'il

         parvienne à 80% de sa cuisson. Débarrasser et réserver.

      

    DONBURI DE PORC à LA CORÉENE - Bol de riz surmonté de porc sauté au Gochujang


    votre commentaire
  •  

    Bonjour tous le moooonde !!!!

    Aujourd'hui, un petit voyage en Corée pour éveiller vos papilles par des saveurs sucrées et bien épicées ! Pour cela, nous vous proposons de découvrir une spécialité souvent consommée dans ce pays : le Dakgangjeong !

    Késako ? Un bon poulet frit croustillant et juteux, bien enrobé de sauce aigre-douce épicée à la fameuse pâte de chili coréenne : le Gochujang. Son croustillant vient de la technique de friture utilisée : le poulet est frit deux fois !

    La recette est traditionnellement réalisée avec des ailes de poulets ou des morceaux d'un poulet entier... mais, pour une question de consommation plus pratique et... un soucis du "too fat" (diététique : mauvais pour la santé et la ligne), nous avons choisi de remplacer cela par de bons morceaux de poitrine de poulet. Après, vous avez le choix, ultra fat ou less fat !

    ATTENTION : Ce plat est assez épicé. A notre sens, le piquant "n'arrache" pas vraiment, car c'est très parfumé et le côté sucré vient contre-balancer le tout. Mais restez vigilants ! Si vous n'aimez pas trop le piquant... dans ce cas, ne surtout pas les piments rouges séchés !

     

    DAKGANGJEONG (/닭강정) - Poulet frit croustillant en sauce aigre-douce épicée

     

    Ingrédients (1 pers) : 

     

    Le poulet mariné : 

    -  150g de poitrine de poulet (ou des ailes / morceaux de poulet avec os et peau)

    -  Un peu de sel

    -  Un peu de poivre noir

    -  1 c. à c. de vin de riz (ou vin blanc à défaut)

    -  1 petite gousse d'ail hachée

    -  Une pincée de bicarbonate

     

    L'enrobage du poulet & friture : 

    -  20g d'amidon de pomme de terre

    -  Une pincée de poudre à lever (levure chimique)

    OU

    -  10g d'amidon de pomme de terre + 10g de farine de riz ou de blé

    -  Une pincée de poudre à lever (levure chimique)

     

    -  Huile de friture

     

    La sauce aigre-douce épicée : 

    -  10g de Gochujang

    -  5g de cassonade

    -  15g de Ketchup

    -  5g de vin de riz (ou vin blanc à défaut)

    -  1 c. à c. de sauce soja claire

    -  1 c. à c. de vinaigre de riz

    -  10g de maltose, Corn syrup, glucose, miel ou mélasse

    -  5g de confiture de fraise (facultatif, mis)

    -  1 c. à expresso de moutarde (facultatif, pas mis)

    -  1 c. à s. d'oignon coupé en lamelles fines (ou haché, selon l'envie)

    -  1 petite gousse d'ail émincée finement

     

    Les assaisonnements supplémentaires :

    -  1 petite  c. à c. de cacahuètes rôties concassées

    -  1 c. à expresso de sésame grillé

    -  1-2 piments rouges séchés coupés en morceaux (facultatif, pas mis)

    -  Un peu d'oignons verts ou ciboules pour garnir (facultatif, pas mis)

     

    Préparation : 

     

    Le poulet mariné : La VEILLE ou 2h avant de le cuisiner 

     

    1.  Couper le poulet en gros morceaux et le mettre dans un sac Ziploc avec tous

         les ingrédients de la marinade.

    2.  Malaxer la viande dans le sachet, fermer hermétiquement en faisant sortir

         tout l'air, puis placer au réfrigérateur toute une nuit ou 2h.

     

    La friture du poulet : 

     

    3.  Dans une petite casserole, faire chauffer un bain d'huile de friture à 180°C.

         Mélanger les deux farines (si vous choisissez cette version) et la poudre à

         lever dans un bol.

        Note : Nous avons utilisé une plaque à induction, pour un meilleur contrôle

                     de la température du bain d'huile.       

    4.  Recouvrir chaque morceau de poulet individuellement de ce mélange, en

         pressant bien pour que la farine forme une belle couche homogène autour.

    5.  Plonger les morceaux de poulet 2 par 2 ou 3 par 3 selon la grosseur et la

         largeur de votre casserole. Mais veiller à ne pas trop charger le bain d'huile.

         Frire 4-5 min.A cette étape, la friture est encore blanche.

    6.  Sortir les morceaux de poulet et laisser égoutter dans un chinois pendant

         3min, après avoir éteint le feu sous le bain d'huile.

    7.  Réchauffer à nouveau le bain de friture à 180°C, puis y plonger à nouveau

         les morceaux de poulet. Cette fois-ci vous pouvez les mettre en un seul coup.

    8.  Une fois que la friture à prit sa couleur dorée, ~4-5min, retirer les

         morceaux du bain et laisser égoutter 2-3min dans un chinois avec du

         papier absorbant.

     

    La sauce et le service : sauce à préparer PENDANT le repos du poulet 

     

    9.  Dans un petit récipient, mélanger la sauce soja, le maltose (ou ce que vous

         avez choisi de mettre), le vinaigre et la moutarde (facult.). Dans un autre,

         mélanger le sucre brun, le Ketchup, la confiture de fraise (facult.) et le vin de

         riz. Réserver.

    9.  Faire chauffer une poêle ou un Wok pas trop grande avec un filet d'huile. Y

         faire revenir 30 secs. l'oignon, l'ail et le piment rouge séché si vous en

         mettez.

    10.  Ajouter le mélange sauce soja-maltose, remuer et porter à ébullition.

           Verser ensuite le mélange sucre-brun-Ketchup en remuant bien. Porter à

           nouveau à ébullition sur feu moyen.

    11.  Mettre les morceaux de poulet dans la poêle de sauce et les retourner

           plusieurs fois pour les enrober correctement. Parsemer de cacahuètes et de

           sésame.

    12.  Servir bien chaud, décoré d'oignon vert ou ciboule ciselé (facult.). Nous

           avons accompagner ce met d'un bon bol de riz au Kimchi et légumes sautés

           ^^

     

    Régalez-vooooooouuuuus !!!!! Crunchy crunchyyyyyy ! cool 

     

    DAKGANGJEONG (/닭강정) - Poulet frit croustillant en sauce aigre-douce épicée

    DAKGANGJEONG (/닭강정) - Poulet frit croustillant en sauce aigre-douce épicée

    DAKGANGJEONG (/닭강정) - Poulet frit croustillant en sauce aigre-douce épicée

    DAKGANGJEONG (/닭강정) - Poulet frit croustillant en sauce aigre-douce épicée

    DAKGANGJEONG (/닭강정) - Poulet frit croustillant en sauce aigre-douce épicée

    Riz au Shiitake, sauté d'aubergine, courgette, poivron, oignon, Kimchi

    DAKGANGJEONG (/닭강정) - Poulet frit croustillant en sauce aigre-douce épicée


    votre commentaire
  •  

     

    Bonsoir chers amis accros à la bonne bouffe !

    Afin de satisfaire vos papilles gustatives sans cesse à la recherche de saveurs inédites, nous vous livrons aujourd'hui la recette de ce plat typique venu de Corée et souvent proposé dans les restaurant coréens authentiques : le Japchae !

    La base de ce plat sont des nouilles d'amidon de patate douce, nommées Dangmyeon (당면), translucides et à la texture caoutchouteuse. Nous, on adore ! winktongue Ces nouilles sont agrémentées de légumes (principalement : épinard, carotte, champignons noirs ou Shiitake, oignons) préalablement sautés dans de l'huile de sésame et de viande (au choix : poulet, boeuf, porc... mais on peut très bien faire végétarien) marinée, coupée en fines lamelles qui sont ensuite également sautées. Enfin, un mélange de sauce soja, sucre, huile de sésame et graines de sésame torréfiées est ajouté au tout qu'il faut bien mélanger.. Ce plat se mange traditionnellement à température ambiante, mais il est possible de les déguster chaudes.

    D'ailleurs, une autre version veut qu'en fin de préparation, les nouilles soient sautées avec les autres ingrédients et le dressing. Nous ne l'avons pas fait. Cependant, notre touche personnelle est d'avoir rajouté un oeuf au plat sur le dessus... gourmandise, quand tu nous tiens ! Héhé !  he 

     

    Japchae avec oeuf au plat, accompagné de notre Kimchi maison

    JAPCHAE (잡채) - Nouilles d'amidon aux légumes sautés & dressing sucré au soja & sésame

     

    Ingrédients  (1 pers) :

     

    -  70g de nouilles Dangmyeon

    -  150g de viande au choix (ou 75g si on met l'oeuf, comme nous)

    -  Un morceau de carotte coupé en julienne fine

    -  Une poignée d'épinards frais (de préférence) et blanchis

    -  Quelques champignons noirs ou Shiitake réhydratés et coupés en julienne

    -  20-30g d'oignon blanc coupé en julienne

    -  Un peu d'oignon de printemps coupé en rondelles

    -  1 gousse d'ail émincée

    -  Un peu de gingembre émincé finement (facultatif)

    -  Huile de sésame pour faire sauter les légumes

     

    Marinade de la viande :

    -  1 c. à s. de sauce soja claire

    -  1 c. à c. de sucre brun

    -  1 c. à c. de Mirin

    -  1/2 c. à c. d'ail en poudre (mais l'ail frai râpé fait très bien l'affaire)

    -  Un peu de poivre noir

     

    Dressing :

    -  1 + 1/2 c. à s. de sauce soja claire

    -  1/2 c. à c. de sauce soja foncée

    -  1/2 c. à s. de sauce d'huître (facultatif)

    -  1/2 c. à s. de sucre brun

    -  1/2 c. à s. de Mirin

    -  1/2 c. à s. d'huile de sésame

    -  Sel / poivre noir au goût

     

    Préparation : 

     

    La viande marinée : 3omin ou 1 NUIT à l'avance 

     

    1.  Mélanger tous les ingrédients de la marinade. Couper la viande en lamelles

         assez fines.

    2.  Dans un sac Ziplock, mettre la viande et la marinade avant de malaxer le

         tout pour bien répartir et attendrir la viande.

    3.  Laisser mariner au minimum 30min, mais c'est mieux toute une nuit.

     

    Les légumes et la viande sautés :

    4.  Faire chauffer une petite poêle avec un peu d'huile de sésame et faire sauter

         rapidement les oignons. Ils doivent juste être translucides. Réserver.

    5.  Ensuite, faire sauter tous les autres légumes SÉPARÉMENT, en ajoutant un

         petit peu d'huile à chaque fois.Réserver le tout dans un petit bol.

         Note : Si il vous semble que la poêle est déjà assez huilée, ne pas rajouter !

    6.  Faire revenir l'ail et le gingembre jusqu'à ce qu'ils soient odorant, puis

         ajouter la viande et la faire sauter à feu très vif. Réserver.

     

    Dressing :

    7.  Mélanger tous les ingrédients et bien mélanger pour diluer le sucre. Si il

         reste des résidus de sucre, faire chauffer légèrement le tout au micro-onde.

     

    Les nouilles et le dressage du plat :

    8.  Porter une grande casserole d'eau salée à ébullition. Cuire les nouilles

         ~5min en remuant avec des baguettes de temps en temps pour ne pas

         qu'elles collent entre elles.

         Note : Le temps de cuisson des nouilles varie selon la marque et leur

                       épaisseur.Vérifier donc les instructions sur le paquet.

    9.  Une fois cuite, passer les nouilles sous l'eau froide pour stopper la cuisson et

         égoutter comme il faut, en les pressant légèrement pour enlever un

         maximum d'eau.

    10.  Mettre les nouilles dans un saladier, ajouter les légumes et la viande, puis

           mélanger avec les mains rapidement.

    11.  Disperser le dressing sur l'ensemble et mélanger encore avec les mains

            pour bien répartir les assaisonnements et les garnitures. Verser sur un plat

           de service ou une assiette de dégustation. Placer un oeuf au plat sur le

           dessus si désiré.

    12.  Déguster le Japchae à température ambiante, ou réchauffer le tout au

           micro-onde ou à la poêle.

    Note : Vous pouvez l'accompagner de Kimchi ou d'autres Namul, mais ce plat

                 est plutôt complet si vous le préparer en plat principal. Il peut aussi être

                 une pièce d'un repas composé de plusieurs autres préparations.

     

    JAPCHAE (잡채) - Nouilles d'amidon aux légumes sautés & dressing sucré au soja & sésame

    JAPCHAE (잡채) - Nouilles d'amidon aux légumes sautés & dressing sucré au soja & sésame

     

    Ici, nous avons cuisiné un Japchae au poulet, Shiitake, champignons Oreilles de Judas, carotte, oignon, oignon spring, algue Kombu, pickles de gingembre (Gari) & ail.

    JAPCHAE (잡채) - Nouilles d'amidon aux légumes sautés & dressing sucré au soja & sésame

    JAPCHAE (잡채) - Nouilles d'amidon aux légumes sautés & dressing sucré au soja & sésame

    JAPCHAE (잡채) - Nouilles d'amidon aux légumes sautés & dressing sucré au soja & sésame

    Nous l'avons évidemment accompagné de Kimchi maison...

    JAPCHAE (잡채) - Nouilles d'amidon aux légumes sautés & dressing sucré au soja & sésame

    ...et de pickles de haricots mungo, maison également ! winktongue

    JAPCHAE (잡채) - Nouilles d'amidon aux légumes sautés & dressing sucré au soja & sésame


    votre commentaire
  •  

    Bonjour cher aminautes !

    Pour égayer encore plus ces belles journées pleines de soleil, voici une recette haute en couleur, tant pas son visuel que par sont goût ! Plaisir garanti, nous vous l'assurons ! cool Nous nous attarderons donc sur un plat typique de la cuisine coréenne : le Bibimbap ! Sympa comme nom non ?

    Sachez d'ailleurs que son nom n'a évidemment pas été choisi au hasard : "bibimbap" vient de la forme verbale phonétique "bibimbmada", qui veut dire "mélanger" et "bap" qui signifie "riz" (source: Wikipédia). Donc aucun suspens: pour déguster ce bol aux garnitures diverses, il faut d'abord le mélanger ! Et il se mange plutôt tiède. Voilà, voilà...

    Ce plat est composé de riz (choisissez plutôt du riz japonais non-gluant) et de diverses garnitures comme du boeuf mariné haché ou en morceaux plus grossiers, de diverses préparations à base de légume dit "Namul" (épinards, carottes, haricots mungo, champignons, etc.), le tout agrémenté d'une sauce "Bibim" à base de pâte de piment coréenne nommée "Gochujang" et de sésame. Souvent, on retrouve également un jaune d'oeuf cru ou un oeuf au plat par dessus le tout, ce qui ajoute encore de la gourmandise ! Bien évidemment, la viande de boeuf peut être remplacée par du porc, poulet, poisson, fruits de mer ou tofu. Faites selon vos envie !

    Une dernière chose : comme beaucoup de plats coréens, le Bibimbap peut être accompagner de soupe, de Banchan (Kimchi, Namul,...), qui sont de petits pickles ou préparations de légumes servis dans des petits récipients dans lesquels on "pique". D'ailleurs, nous avons accompagné le notre de Kimchi maison, dont nous vous livrerons la recette dans un prochain poste ! tongue

    Maintenant que vous savez tout, voici la recette !

     

    Bibimbap au hachis de boeuf mariné, épinards au sésame, champignons sautés, pickles de concombre, oignons verts, sauce Bibim & accompagnement de Kimchi

    BIBIMBAP (비빔밥) - Bol de riz aux garnitures diverses

     

    Ingrédients (1 pers) : 

     

    Le riz : 

    -  70g de riz japonais cru

    -  Une pincée de sel

     

    La viande :

    -  150g de viande hachée de boeuf  (75g si vous mettez le jaune d'oeuf)

    -  2 c. à c. de sauce soja

    -  1 c. à c. de sucre brun ou mélasse/miel

    -  2 c. à c. de Mirin  (ou son équivalent coréen, vin de riz)

    -  1 c. à c. d'huile de sésame

    - 1 c. à c. d'ail haché

    -  1/8 c. à c. de poivre noir

     

    Les épinards : 

    -  30-40g d'épinards frais

    -  Un peu de sel ou de sauce soja (au goût)

    -  Un peu d'oignon vert haché

    -  Un peu d'ail haché

    -  Un peu de sésame grillé

    -  Un peu d'huile de sésame

     

    Les champignons : 

    -  2 petits Shiitake réhydratés

    -  3-4 oreilles de judas entières, réhydratées

     

    La sauce Bibim :

    -  1/2 c. à s. de Gochujang

    1/3 c. à s. d'huile de sésame

    1/3 c. à s. de sucre brun

    1/3 c. à s. d'eau chaude

    1/3 c. à s.de sésame grillé

    1/3 c. à c.de vinaigre de riz 

    - 1/3 c. à c. d'ail hachée

     

    Les autres garnitures :

    -  Quelques pickles de concombre et/ou de haricots mungo

    -  1 jaune d'oeuf cru bien frais  (ou oeuf au plat ; facultatif, mais délicieux !)

     

    Les accompagnements possibles : 

    Kimchi  (chou fermenté au Gochujang)

    -  Soupe

    - Divers Banchan

    -  Salade d'algue

     

    Préparation : 

     

    La viande :  

    1.  LA VEILLE : Dans un bol, mélanger tous les ingrédients à la viande, malaxer

         et laisser reposer toute la nuit au réfrigérateur, à couvert.

    2.  Le lendemain, faire chauffer un Wok légèrement huilé à feu moyen-fort.

         Faire sauter la viande jusqu'à ce qu'elle soit cuite et légèrement caramélisée.

         Réserver.

     

    Le riz : préparer le riz comme celui pour les sushi, sans y ajouter le Sumeshi. 

     

    Les épinards : 

    1.  Faire bouillir une casserole d'eau salée et y plonger les épinards 30secs. Les

         rincer sous l'eau froide, égoutter et presser un maximum d'eau du légume.

    2.  Couper les feuilles en morceaux pas trop gros. Dans un bol, mélanger les

         épinards aux autres ingrédients. Réserver.

     

    Les champignons :

    1.  Émincer les deux types de champignons en lamelles. Faire chauffer un Wok

         huilé sur feu moyen.

    2.  Ajouter les champignons et faire sauter en rajoutant un peu d'eau pour

         qu'ils cuisent bien.

    3.  Ajouter ensuite l'ail et le Mirin pour déglacer le Wok en remuant. Il faut

         bien ramasser les sucs, c'est ça qui est bon ! yes

    4.  Verser la sauce soja et laisser cuire encore un peu. Ajouter un peu d'huile de

         sésame, verser dans un petit bol et réserver.

     

    La sauce "Bibim" : Dans un petit bol, mélanger tous les ingrédients de manière

                                      bien homogène. Réserver. 

     

    L'assemblage : 

    1.  Mettre le riz dans un bol assez plat. Disposer joliment chaque garniture dans

         un "coin" du bol (herm...), en couronne et en veillant à alterner les couleurs,

         c'est plus esthétique !

    2.  Verser la sauce "Bibim" dans le "trou" central, puis y déposer délicatement

         le jaune d'oeuf cru (ou oeuf au plat) dessus.

    3.  Accompagner de divers Banchan comme du Kimchi ou d'une soupe chaude.

     

    La dégustation :  avec une cuillère, mélanger le tout et se régaler ! 

     

    BIBIMBAP (비빔밥) - Bol de riz aux garnitures diverses

    Et on mélange ! Miam Miam !

    BIBIMBAP (비빔밥) - Bol de riz aux garnitures diverses

    Kimchi maison

    BIBIMBAP (비빔밥) - Bol de riz aux garnitures diverses


    votre commentaire
  •  

     

    Bonjour, bonjoooouuur !!!

     

    Par cette froide en neigeuse matinée de janvier, nous avons eu envie de déguster un plat aux saveurs "hot" qui nous réchaufferais un peu... bon... notre dévolu s'est donc porté sur un plat d'origine coréenne, dont la réputation de leur pâte de piment Gochujang n'est plus à faire. Plus précisément, nous avons choisi de cuisiner les fameux Tteokbokki... oui, on sait, c'est promptement imprononçable !!! oh

    Nous avons quelque peut modifier la recette de base, puisque nous avons préparer ce plat avec des fruits de mer et non de la viande, traditionnellement utilisée.

    Avant de se lancer dans la recette voici quelques éléments de définition concernant ce truc au nom si bizarre... d'ailleurs, son appellation, comme si ça ne suffisant pas, peut varier : en romanisation révisée, il devient "Ddeokbokki", ou même parfois orthographié Topokki. Il s'agit en réalité d'un snack ou hors-d'oeuvre coréen préparé à base de Tteok (), petits boudins de farine de riz cuite, de pâte de piment Gochujang (고추장) et d'autres ingrédients qui peuvent varier, comme de la ciboulette, des graines de sésame ou des cacahuètes, des oeufs durs, de la viande, des légumes, etc.

    Notez que ce snack est principalement vendu par des marchands embulamt dans les rues de Corée, sous forme de plat ou de brochette dites Tteokkkochi (떡꼬치). 

    Voilà, maintenant que vous en savez un peu, voici une dernière précision avant la recette : nous avons fait le choix de préparer les Tteok maison, mais vous pouvez facilement les acheter tout prête et même congelé dans les supermarchés ou épiceries asiatiques.

     

    TTEOKBOKKI (떡볶이) - Rice Cakes sautés aux fruits de mer en sauce rouge au Gochujang

     

    Ingrédients (1 pers) : 

     

    Tteok : 

    -  60g de farine de riz (pas la farine de riz gluant !!!)

    -  15g de Katakuriko ou farine de tapioca

    -  1 pincée de sel

    -  75g d'eau bouillante

    -  Un peu d'huile de sésame pour le façonnage

     

    Viande/tofu/oeuf/poisson/fruits de mer marinés : 

    -  150g du met protéinique de votre choix (nous: poulpe & crevette)

    -  1 petite c. à expresso de Gochujang

    -  Un peu de Nuoc Mam

    -  Un peu d'ail râpé

    -  Un peu d'oignon râpé

     

    Autres garniture : 

    -  1 très petite carotte coupée en biseaux

    -  1/2 oignon blanc moyen coupé en lamelles grossières

    -  Un légume de votre choix, comme du chou, du Bok Choy, etc., cuit vapeur

    -  Un peu d'huile de sésame pour la cuisson

     

    Sauce : 

    -  1 bonne c. à s. de Ketchup

    -  1/2 c. à s. de Gochujang

    -  1/2 bonne c. à s. de miel ou mélasse (nous: mélasse)

    -  1/2 c. à s. de sucre blanc ou brun (au goût, nous: blanc)

    -  1/2 c. à s. de sauce soja

    -  1/2 c. à s. de Mirin ou son équivalent coréen

    -  1-2 gousse d'ail hachée finement

    -  1/2 c. à s. de jus d'oignon (facultatif, pas mis)

     

    Toppings : 

    -  1/2 c. à s. de cacahuètes grillée concassées ou sésame (nous: cacahuètes)

    -  Un peu d 'oignons frits (facultatif, mis)

     

    Préparation : 

     

     Viande/tofu/oeuf/poisson/fruits de mer marinés : LA VEILLE

    1.  Couper votre met protéinique en morceaux pas trop gros, le placer dans un

         sac Ziplock avec tous les ingrédients de la marinade.

    2.  Placer au réfrigérateur toute 1 nuit.

     

    Tteok : LE LENDEMAIN 

    1.  Mélanger la farine de riz et le Katakuriko avec le sel. Verser rapidement

         l'eau bouillant et mélanger immédiatement, de sorte à obtenir une pâte très

         grumeleuse.

    2.  Couvrir d'un film plastique et cuire au micro-onde 1 min. Retirer le film

         plastique, mélanger la mixture, recouvrir et remettre é cuire encore 1min.

    Note : Vous pouvez aussi préparer la pâte de manière traditionnelle en la

                 faisant cuire à la vapeur ~20min, dans un panier en bambou avec le

                 fond couvert d'un linge. 

    3.  Mélanger à nouveau la pâte, laisser refroidir un peu et la placer sur un plan

         de travail légèrement huilé. Écraser-là à l'aide d'un cylindre en bois et

         tapant fermement dessus pour l'aplatir. Faire cela pendant 5min.

    4.  Pétrir ensuite un peu la pâte pour la rendre bien homogène, sans grumeaux.

         Façonner 2-3 long boudins pas (trop fin non plus) et détailler vos petits

         boudins dedans.

    5.  Porter une casserole à ébullition et cuire les Tteok jusqu'à ce qu'ils

         remontent à la surface. Les rincer rapidement à l'eau froide, les égoutter et

         les réserver sous un film plastique, enduit d'un peu d'huile de sésame pour

         qu'ils ne collent pas entre eux.

     

    Garniture, sauce & cuisson de la viande/poisson... : 

    6.  Préparer toutes les garnitures coupées.

    7.  Mélanger tous les ingrédients de la sauce dans une petite casserole et porter

         le tout à ébullition. Éteindre le feu et réserver couvert d'un couvercle.

    8.  En prenant en compte le temps de cuisson de la protéine choisie, la cuire

         soit à la poêle soit au grill du four (nous avons fait grillé le poulpe et les

         crevettes au grill du four).

     

    Finalisation du plat : 

    9.  Faire chauffer un Wok avec un peu d'huile de sésame sur feu moyen-fort.

         Ajouter les Tteok et les faire dorer légèrement. Ajouter les oignons et la

         carotte, puis faire sauter le tout en colorant davantage les Tteok.

    10.  Ajouter la protéine choisie et la sauce, mélanger le tout puis servir

           immédiatement parsemé de cacahuète/sésame grillé et d'oignons frits.

           Accompagner du légume vapeur de votre choix.

     

    A vos marques, prêêêêêt... RÉGALEZ-VOOOOUUUS !!!

     

    TTEOKBOKKI (떡볶이) - Rice Cakes sautés aux fruits de mer en sauce rouge au Gochujang

    TTEOKBOKKI (떡볶이) - Rice Cakes sautés aux fruits de mer en sauce rouge au Gochujang


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique